Tèl. +41 58 465 73 44 | fnoffice@nb.admin.ch

Logo FN

Patrimoine sonore

Définition de "Patrimoine sonore suisse"
pour une politique d'acquisition de la Phonothèque nationale suisse

Définition de "Patrimoine sonore"

Pour une politique d'acquisition de la Phonothèque nationale suisse Introduction: Le terme "patrimoine sonore" peut être compris de différentes manières et est souvent interprété différemment suivant le contexte. Pour des archives sonores comme une Phonothèque Nationale, ce terme est de première importance, vu que sur la base de celui-ci se constitue son mandat. Une définition claire de "Patrimoine" fait partie d'un concept global d'une Phonothèque sur lequel se construisent non seulement les collections mais toutes ses activités, de l'archivage à long-terme à la documentation, jusqu'à la mise à disposition de ce patrimoine.

Dans le cadre du développement d'un nouveau concept pour la Phonothèque nationale suisse, le terme de "Patrimoine sonore" a du être défini pour permettre une politique cohérente d'acquisition de collections. Cela était d'autant plus important, que la Suisse ne connaît pas de loi sur le dépôt légal au niveau national. Les définitions ci-dessous tiennent donc lieu d'une loi, mais ne concernent que la Phonothèque et son mandat de collection du patrimoine sonore suisse.

Top of page

Définition de "Patrimoine sonore suisse" pour une politique d'acquisition de la Phonothèque nationale suisse

Une politique d'acquisition pour la Phonothèque nationale suisse (FN) doit être déduite des textes de la loi sur la Bibliothèque Nationale Suisse (BN), sur laquelle se base la mission de la FN et des statuts de la Fondation "Phonothèque nationale suisse".

La loi sur la BN indique dans son art. 2 Mandat:

La Bibliothèque nationale a pour mandat de collectionner, de répertorier, de conserver, de rendre accessible et de faire connaître les informations imprimées ou conservées sur d'autres supports que le papier, ayant un lien avec la Suisse.

Dans son art. 3 Mandat de collection sous le point 1, elle précise:

La Bibliothèque nationale collectionne les informations imprimées ou conservées sur d'autres supports que le papier, qui:

a) paraissent en Suisse;
b) se rapportent à la Suisse, à ses ressortissants ou à ses habitants ou
c) sont créés, en partie ou en totalité, par des auteurs suisses ou par des auteurs étrangers liés à la Suisse.

Sur la base de cette loi, l'art. 2 But des statuts de la Fondation FN définit la mission suivante:

La Phonothèque nationale suisse a pour but l’acquisition, la conservation, le classement et la mise en valeur du patrimoine sonore suisse ou significatif pour la Suisse sous forme de support physique ou informatique.

Font notamment partie de ce patrimoine:

a) les documents sonores commerciaux produits en Suisse;
b) les documents sonores produits à l’étranger dont le contenu est significatif pour la vie culturelle suisse;
c) les documents sonores non commerciaux issus de la recherche scientifique;
d) les documents sonores non commerciaux, en particulier les enregistrements "Helvetica" d’organismes de radiodiffusion.

Tout d'abord, il faut se rappeler que la Suisse ne connaît pas de loi sur le dépôt légal au niveau fédéral qui pourrait donner une définition plus précise. N'ayant pas de budget spécifique, l'acquisition se base sur des arrangements et des accords entre les producteurs (créateurs) de documents sonores et la FN.

Pour une politique cohérente d'acquisition de collections et une praticabilité quotidienne, les termes "patrimoine sonore suisse" et / ou "Helvetica" (dès maintenant "patrimoine sonore") doivent être définis plus précisément. Ces définitions servent à fixer les lignes directives pour les collections à acquérir par la Phonothèque nationale suisse.

Selon les contenus des documents ou les caractéristiques des collections à acquérir, le terme "patrimoine sonore" peut changer de signification. Pour cela il faut sous-diviser les documents sonores en différents groupes et définir le terme "patrimoine sonore" pour chacun de ceux-ci.

Top of page

Acquisition


1.

Documents sonores


1.1

Les documents sonores publiés (commerciaux), c'est-à-dire les enregistrements issus de la production discographique:

      a) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents publiés en Suisse ou a l'étranger qui contiennent des oeuvres d'auteurs suisses (compositeurs, auteurs de textes, arrangeurs ...).
      b) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents publiés en Suisse ou a l'étranger qui contiennent des oeuvres avec des interprètes suisses (musiciens, acteurs ...).
      c) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents de personnes étrangères résidants en Suisse dont l'activité culturelle est significative pour la vie culturelle suisse.
      d) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents publiés et produits en Suisse, indépendamment du contenu.
      e) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents publiés à l'étranger dont le contenu est particulièrement significatif pour la vie culturelle suisse.
         

1.2.

Les documents sonores publiés ou inédits dans un fonds ou une collection spécifique:

  Dans ces cas la définition de "patrimoine sonore" est élargie à tous les documents se trouvant dans un fonds ou une collection qui démontre une certaine unité dans sa composition et/ou témoigne d'un intérêt culturel spécifique d'une personne ou d'une institution suisse. La définition de "patrimoine sonore" s'applique au fonds ou à la collection même.

1.3

Les documents sonores inédits issus de la recherche scientifique:

      a) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents créés par un chercheur ou une institution de recherche en Suisse.
      b) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents créés par un chercheur ou une institution à l'étranger dont les contenus sont particulièrement significatifs pour la Suisse.

1.4

Les documents sonores non commerciaux d'autres institutions, ensembles, organismes ou personnes:

      a) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents créés par des institutions ou organismes actifs dans la vie culturelle ou politique suisse (organisations, orchestres, festivals, concerts, partis etc.).
      b) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents créés à des fins artistiques par des personnes qui ont une relation spécifique avec la Suisse.

1.5

Les enregistrements "Helvetica" d’organismes de radiodiffusion:

  Les documents sonores issus de la production propre  des organismes de radiodiffusion font partie du "patrimoine sonore". Leur collecte et leur conservation sont menées en collaboration avec les services d’archives de ces organismes.

2.

Documents supplémentaires et moyens techniques


2.1

Les documents d'accompagnement et complémentaires:

      a) Font partie du "patrimoine sonore" tous les documents d'accompagnement et toutes les informations complémentaires (papier ou autre) qui aident à la documentation des supports sonores.
      b) Font partie du "patrimoine sonore" toutes les informations (sur papier ou autre) qui documentent l'histoire des supports sonores, des auteurs et interprètes, la production (catalogues) et toute autre documentation qui sert à la compréhension des documents sonores et de leurs contenus.

2.2

Les moyens techniques:

      a) Font partie du "patrimoine sonore" tous les appareils et outils techniques nécessaires à la lecture des supports sonores (machines, pièces de rechange ...).
      b) Fait partie du "patrimoine sonore" toute la documentation concernant l'histoire et les techniques d'enregistrements ainsi que la documentation relative aux appareils de production et de lecture.

Top of page

Collaboration

Dans l'acquisition de documents sonores il faut prendre en considération la collaboration avec d'autres institutions. La FN ne doit pas acquérir à tout prix tous les documents, mais comme centre de compétence du patrimoine sonore suisse elle doit chercher à assurer la sauvegarde correcte et la possibilité d'accès à des documents qui se trouvent dans d'autres institutions en Suisse. Dans ces cas elle essaie d'acquérir une copie d'archivage.

Top of page

Application

L'acquisition de documents sonores se base sur les définitions ci-dessus et est concrétisée dans "Les lignes directrices pour l'acquisition".

L'acquisition de documents sonores ne doit pas être conditionnée par des difficultés techniques ou autres.

blank blank blank blank
Logo Schweizerische Eidgenossenschaft, 
Conféderation Suisse, Confederazione Svizzera, Confederaziun svizra


Département fédéral de l'intérieur DFI - Bibliothèque nationale suisse BN


© Phonothèque nationale suisse. Tous les droits d'auteur de cette publication électronique sont réservés à la Phonothèque nationale suisse, Lugano. L'usage commercial est interdit.
Les contenus publiés sur support électronique sont soumis aux mêmes règles que les textes imprimés (LDA). Pour informations sur le copyright et les normes de citation: www.fonoteca.ch/copyright_fr.htm

URL: