Tèl. +41 58 465 73 44 | fnoffice@nb.admin.ch

Logo FN

Conservation

Manipulation des supports sonores - Conseils pratiques

Quelques considérations sur les disques

Les "acétates"

Ce type de disque était généralement utilisé pour les enregistrements en direct, avant d'être remplacé par les fils ou les bandes magnétiques. Conçu pour être un compromis entre la facilité d'enregistrement et de reproduction, il est problématique du point de vue de la conservation à long terme. La composition chimique de ces disques a beaucoup évolué dans le temps: on est passé de la cire à l'éthyle de cellulose, puis à l'acétate de cellulose et enfin au nitrate de cellulose.

Le disque en gomme-laque

La gomme-laque, ou tout autre matériau équivalent, était utilisée pour produire les disques à 78 tours à sillon normal (gravure latérale ou verticale). Il existait dans ce cas aussi différents processus de fabrication qui avaient comme effet des variations de la durée de vie de ces supports.

Le disque en plastique

Composé essentiellement de matériaux synthétiques tels que le chlorure de polyvinyle (PVC) ou le polystyrène, le disque de longue durée ou microsillon ne saurait être considéré comme une simple amélioration du disque en gomme-laque. Les principaux facteurs de dégradation chimique des disques en PVC sont l'exposition aux rayons ultraviolets (UV) et à la chaleur. Les disques en polystyrène, quant à eux, sont sensibles à l'oxydation.

Le disque optique

De tous les disques dont il a été question jusqu'ici, le disque optique est certainement le plus stable. En règle générale, il est constitué d'une base transparente en polycarbonate sur la surface de laquelle sont gravées les informations. Cette face est couverte d'une mince couche métallique réfléchissante, protégée à son tour par une couche de laque sur laquelle est imprimée l'étiquette. L'aspect le plus intéressant de cette technique de fabrication est que la surface du disque est physiquement séparée de la surface sur laquelle sont gravées les informations. La présence éventuelle sur le disque d'anomalies telles que poussière ou rayures n'a aucune influence sur la qualité de sa lecture.

Le disque magnéto-optique

Dans ce contexte, il est nécessaire de mentionner aussi les disques magnéto-optiques. Employés à l'origine dans le monde de l'informatique pour mémoriser les données, ils furent progressivement supplantés par les hard disc (HDD), dont la capacité de mémorisation est supérieure. Ils survivent actuellement dans le commerce sous le format MiniDisc (réenregistrable).

Top of page

Quelques considérations sur les bandes magnétiques

La bande magnétique a été commercialisée à partir de la fin de la Deuxième Guerre mondiale. En 1950 elle avait déjà atteint un degré de fiabilité lui permettant de remplacer définitivement le disque acétate pour l'enregistrement en prise de son directe.

Toute bande magnétique (sur bobine ou cassette, audio ou vidéo) est composée d'une base (papier, acétate de cellulose, PVC, PET, etc.) sur laquelle est fixée une couche de particules magnétiques (Fe3O4, Fe2O3, CrO2, etc.). Du point de vue structurel, la bande magnétique est donc exposée aux mêmes dangers que les autres supports sonores, avec en plus des problèmes spécifiques liés à la forme et à la technique d'enregistrement et de reproduction.

Top of page

Causes de dégradation

Conditions environnementales

Les principales modifications structurelles d'un support sonore sont la conséquence des réactions internes induites généralement par les conditions environnementales du milieu où se trouve le support. Différents facteurs peuvent modifier les caractéristiques physiques et chimiques des résines. Causes possibles de modifications structurelles:

D'autres causes de détériorations spécifiques aux bandes magnétiques sont les suivantes:

Mycoses et formation de moisissures

Dans le temps, on faisait davantage usage de substances organiques, notamment pour les additifs, qui offraient un potentiel nutritionnel important pour toute sorte de champignons. Aujourd'hui, ces organismes trouvent leur source de nourriture dans les graisses déposées par les mains ou autres parties du corps. Contrairement à ce que l'on croit généralement, les dégâts causés par les mycoses concernent aussi les matériaux ne constituant pas en soi une nourriture pour les champignons. En effet, la digestion de leur nourriture ayant lieu à l'extérieur de l'organisme, les enzymes et acides produits peuvent corroder n'importe quel matériau.

Fausse manipulation

On se réfère ici à l'usage de tous les jours, au stockage, au transport. etc.

Top of page

Points importants à connaître

Pour les disques mécaniques, enregistrés

Pour les disques optiques

Top of page

Recommandations

Logo Schweizerische Eidgenossenschaft, 
Conféderation Suisse, Confederazione Svizzera, Confederaziun svizra


Département fédéral de l'intérieur DFI - Bibliothèque nationale suisse BN


© Phonothèque nationale suisse. Tous les droits d'auteur de cette publication électronique sont réservés à la Phonothèque nationale suisse, Lugano. L'usage commercial est interdit.
Les contenus publiés sur support électronique sont soumis aux mêmes règles que les textes imprimés (LDA). Pour informations sur le copyright et les normes de citation: www.fonoteca.ch/copyright_fr.htm

URL: