Tèl. +41 58 465 73 44 | fnoffice@nb.admin.ch

Logo FN

Conservation

Premier secours

Les premières 48 heures font la différence

En cas d'incendie, d'inondation ou de tremblement de terre, les supports sonores courent aussi de graves dangers. Les dommages plus fréquents sont: la déformation, la décomposition chimique et la détérioration des superficies.

Les pertes à la suite de situations extrêmes dérivent principalement des dommages physiques au matériaux. Beaucoup de formes de dégradation empirent avec le temps, il, est donc important d'agir le plus rapidement possible, après le dégât et avant qu'il ne se reproduise.Autrement, les supports peuvent subir des dégâts permanents dont l'ampleur dépasse généralement ceux causés par l'événement en soi.

Les travaux de nettoyage et de récupération devraient être exécutés principalement par du personnel qualifié.Après un accident, convoquez un professionnel expert en la matière. Aussitôt que les lieux de l'accident sont à nouveau sans dangers pour les personnes, commencez à recueillir les supports sonores afin d'éviter qu'ils se salissent ou s'endommagent ultérieurement.

Dans le cas où les supports sonores sont endommagés par des eaux sales, le personnel chargé doit porter des vêtements de protection. Les supports sonores doivent être transportés avec attention dans des conteneurs en plastique ou des cartons doublés d'enveloppes de plastique, toujours en position verticale de manière à ne pas solliciter les superficies enregistrées.

En cas de contamination par des substances chimiques liquides, ne pas modifier la position des supports et ne pas les rouler car vous pourriez contribuer à la diffusion du liquide. Les supports sonores doivent être protégés des chocs au moyen d'un rembourrage et protégés des écarts de température.

Les supports sonores mouillés sont particulièrement sujets à la détérioration. Les moisissures peuvent se former dans un laps de temps de 24 heures. Pour éviter l'infestation, conserver ces matériaux dans un milieu froid et sec jusqu'à l'intervention de restauration. Avant de les essuyer, éliminez les impuretés et pour les nettoyer, employez exclusivement de l'eau distillée ou déminéralisée froide.

A part les marquages ou les étiquettes, enlevez le plus rapidement possible tout le matériel d'accompagnement en papier mouillé afin d'éviter la formation possible de moisissure. Outre aux moisissures, il existe le danger d'oxydation des revêtements en métal.

A différence du papier, les supports sonores mouillés ne peuvent pas être congelés, ni séchés au moyen de la cryodessiccation. Evitez quand même de les exposer à une source de chaleur pour les sécher. Encore humides ou même séchés, ne reproduisez pas les supports sans une analyse préventive de la part de personnel technique.

Les particules sèches, comme par exemple la suie, à la suite d'un incendie, ou la poussière causée par un tremblement de terre, se répandent dans l'ambiance et peuvent être facilement éliminées par un jet d'air. Conservez les supports sonores contaminés par ces particules dans un endroit isolé jusqu'au moment de l'intervention du nettoyage. N'éliminez pas ce genre de saleté au moyen de liquide. N'ouvrez pas les enveloppes ni les conteneurs exposés, jusqu'au moment où le risque de contamination par des particules sèches n'est pas éliminé car les matériaux qu'ils renferment ne sont peut-être pas encore contaminés.

Pour un nettoyage approfondi des bandes, il sera peut-être nécessaire de les sortir de leur noyau. Il faudra peut-être démonter le noyau des bobines, les cassettes ou les cartouches pour les nettoyer ou les substituer. Une bande sans son noyau devient très fragile et doit être nettoyée uniquement par du personnel qualifié et ne peut pas être rembobinée, reproduite ou emmagasinée avant d'avoir été parfaitement nettoyée.

Avant l'emmagasinage, la reproduction ou le nettoyage, les supports sonores doivent être acclimatés dans un local spécial, aux conditions climatiques stables.

Outre les menaces évidentes pour les supports sonores, en cas d'événements catastrophiques, il existe aussi la possibilité que le contrôle archivistique du matériel soit mis en danger. Les marquages et les informations reportées sur les étiquettes ou sur les conteneurs peuvent s'estomper ou même s'effacer; veillez donc soigneusement à leur récupération. Si vous sortez un support sonore de son conteneur pour le nettoyer, mettez une note qui documente l'objet de façon précise et contienne les informations nécessaire à son identification.

Logo Schweizerische Eidgenossenschaft, 
Conféderation Suisse, Confederazione Svizzera, Confederaziun svizra


Département fédéral de l'intérieur DFI - Bibliothèque nationale suisse BN


© Phonothèque nationale suisse. Tous les droits d'auteur de cette publication électronique sont réservés à la Phonothèque nationale suisse, Lugano. L'usage commercial est interdit.
Les contenus publiés sur support électronique sont soumis aux mêmes règles que les textes imprimés (LDA). Pour informations sur le copyright et les normes de citation: www.fonoteca.ch/copyright_fr.htm

URL: