Tél. +41 58 465 73 44 | fnoffice@nb.admin.ch

Logo FN

Supports audiovisuels

Cylindre Lioret


Henri Lioret (1848-1938), horloger de formation, réalise en 1893 un cylindre en celluloïd (un matériau très homogène et très dur, facile à modeler, très résistant, pratiquement incassable et, surtout, pas facilement influençable par les variations atmosphériques) fixé sur une armature en laiton.Le choix du celluloïd se révèle parfaitement approprié soit à une gravure directe, soit à la production de copies de cylindres à partir d'une matrice. Ces premiers cylindres n'étaient produits que pour la sonorisation de poupées. Toutefois, vers la fin de la décennie, Lioret accroît la dimension des ses cylindres, lui permettant ainsi l'enregistrement d'un répertoire diversifié. Les phonographes brevetés par Lioret, appelés Lioretgraph, fonctionnaient grâce à une mécanique d'horlogerie et furent utilisés soit à des fins privés (Phonographe de salon no 2), soit pour de grands auditoriums (Phonographe à haute voix no 3), soit encore comme moyen publicitaire (Lioretgraph Kiosque pour le Chocolat Menier).
Malgré la haute qualité des enregistrements et la résistance des matériaux, son entreprise disparut rapidement du marché, vers 1904, à cause des coûts élevés de la production qui ne pouvaient faire face à la concurrence.

<< Supports audiovisuels


Logo Schweizerische Eidgenossenschaft, 
Conféderation Suisse, Confederazione Svizzera, Confederaziun svizra


La Phonothèque nationale suisse fait partie de la Bibliothèque nationale suisse


© Phonothèque nationale suisse. Tous les droits d'auteur de cette publication électronique sont réservés à la Phonothèque nationale suisse, Lugano. L'usage commercial est interdit.
Les contenus publiés sur support électronique sont soumis aux mêmes règles que les textes imprimés (LDA). Pour informations sur le copyright et les normes de citation: www.fonoteca.ch/copyright_fr.htm

URL: